Bonjour,

 

Salies de Béarn (nom gascon: Salias) est une commune située dans les Pyrénées Atlantiques, entre le Gave de Pau et le Gave d'Oloron.

Elles doit son nom et sa renommée à ses sources salées connues dès le XIè siècle.

Vue générale de la ville (source: office du tourisme)

Vue générale de la ville (source: office du tourisme)

 

Selon une légende, un sanglier serait à l'origine de la ville.

Au XVIIè siècle, au cours d'une chasse, un sanglier blessé se serait sauvé vers les marais dans les forêts qui recouvraient la région,  et serait mort. Quelques semaines plus tard, les chasseurs l'auraient retrouvé dans un très bon état de conservation. Ils découvrirent alors que les marais contenaient du sel.

De ce fait, une bourgade s'est formée à cet endroit et depuis, le sanglier est l'emblème de Salies-de-Béarn.

Sur la place du Bayaà
Sur la place du Bayaà

Sur la place du Bayaà

La Fontaine du Sanglier, édifiée à sa gloire.

Ce monument porte gravée la devise de Salies-de-Béarn: "Si you nou y eri mourt, arès n'y bibéré". (Si je n'y étais pas mort, personne n'y vivrait).

Le sanglier  dans son sel. (je ne peux pas vous dire si c'est celui du XVIIè siècle....)

Le sanglier dans son sel. (je ne peux pas vous dire si c'est celui du XVIIè siècle....)

Le sel

 

La source d'eau salée est intarissable. Elle appartient encore aujourd'hui à près de 500 Salisiens, appelés Parts-Prenants.
Ce privilège se perpétue depuis 1587.

Salies de Béarn (1)
La crypte et la place du Bayaà
La crypte et la place du Bayaà

La crypte et la place du Bayaà

La place du Bayaà recouvre la source salée depuis 1865. Ce bassin souterrain est appelé "crypte" bien qu'elle n'ait rien de religieux. Elle a été aménagée par souci d'hygiène et pour protéger la source.

Salies de Béarn (1)
Salies de Béarn (1)
Salies de Béarn (1)

Le musée du sel.

Contre le mur, un coulédé. Cette auge en pierre servait à recevoir l'eau salée. Aujourd'hui, elles sont obturées.

Nous sommes allés à Salies deux fois et les deux fois, il n'y avait plus de place pour les visites du musée et de la crypte. Je crois que nous y retournerons une troisième fois et cette fois, nous prendrons les billets par internet.
Je vous reparlerai donc une autre fois de ces deux lieux.

 

 

A bientôt

 

 

Amatxi

Retour à l'accueil