Bonjour,

 

 

Hasparrren (la cité des chênes) est une vaste commune dispersée en plusieurs quartiers.

 Elle est située à la limite de la Basse Navarre et du Labourd.

 

Grâce à l'abondance des chênes dont l'écorce donnait le tan,

la tannerie et la chamoiserie étaient très importantes au XVIIIè siècle.

Hasparren a donc dû importer des peaux brutes de cerf d'Amérique du Nord,

et de boeuf, de veau et de mouton d'Angleterre

 

A la tannerie s'ajoutait la fabrication de chaussures et de chapeaux de laine, de draps, etc ....

 

Le 3 octobre 1784, les femmes d'Hasparren se révoltèrent

car  une augmentation de la gabelle devait avoir lieu. 

Cette émeute fit reculer l'intendant Neville, qui,

 pour se venger, fit abattre le clocher de l'église.

 

 

 

DSCN0304

 

Vue générale

 

 

DSCN0307

 

 Quelques photos de la ville

 

 

DSCN0309

 

 

 

DSCN0306

 

L'église Saint Jean Baptiste

(début de la construction : 1879)

     

DSCN0302

 

Dans le haut du village, la chapelle du Sacré-Coeur (1933)

Construction pour la Maison des Frères Missionnaires

 

 

DSCN0297

 

L'intérieur de la chapelle, très décoré avec de longues fresques peintes.

 

 

DSCN0284

 

Dans le choeur : du marbre et des dorures

 

 

DSCN0305

 

La rue qui descend de la chapelle à l'église.

On trouve de nombreux commerces dans cette petite ville.

 

 

DSCN0312

 

 

La maison Eyhartzea.

 

Le poète Francis Jammes vécut plusieurs années

dans cette maison à Hasparren et y mourut en 1938. Il était père de 9 enfants.

 

 

     

A bientôt

 

      

Amatxi

 

      

 

Retour à l'accueil