Bonjour,

 

 

Nous voici revenus dans les Pyrénées Atlantiques.

Plus précisément, en Basse-Navarre, à La Bastide Clairence,

qui compte également parmi les plus beaux villages de France. 

 

Les rois de Navarre ont toujours désiré accéder à la mer, ou au moins,

au réseau fluvial de Bayonne.
En 1285, des envoyés du roi se sont rendus à l'endroit où la rivière, la Joyeuse

(affluent de l'Adour), devient navigable, pour y édifier une maison

et des quais où les petits bâteaux venant de Bayonne pourraient accoster.

Plus tard, cette maison devint un château et, en 1312, Louis 1er, roi de Navarre,

futur roi de France appelé Louis X le Hutin, y fonda La Bastide Clairence.

 

Depuis sa fondation jusqu'à nos jours, la ville présente le même plan d'urbanisme,

 typique d'une bastide : une grande place rectangulaire, une longue rue principale

et des rues transversales parallèles qui forment des parcelles égales.

 

 

L'église se trouve à l'endroit le plus haut du village.

 

 

 

DSCN2150-copie-1.JPG

 

L'église Notre-Dame de l'Assomption

existait déjà en 1330

 

 

DSCN2153Sur les quatre côtés de l'église

se trouve un cimetière sous un porche.

 

 

DSCN2154

 

Sur le devantDSCN2155 

 et sur l'autre côté ainsi qu'à l'arrière.

Ici, il est appelé cimetière - préau

 

 

DSCN2156-copie-1.JPG

 

Le choeur.

 

 

 DSCN2161 

 Le plafond

 

 

DSCN2163

 

En sortant de l'église, cette longue rue descend vers la place,

qu'elle traverse, et continue jusqu'en bas du village.

 

 

 

DSCN2165

 

Admirons les maisons :

celle-ci possède un linteau sculpté 

(bas de la photo)

 

 

DSCN2166 

 Maison Médecin : avec des pignons caractéristiques du Moyen- Age,

et résilles en croix de Saint André.

 

 

DSCN2171-copie-1.JPG

 

Nous sommes maintenant sur la place.
Au coin d'une des rues transversales, la Maison Forgues

entraits saillants (archit. médiévale)

 

 

 

DSCN2172

 

La même maison vue de côté

 

 

DSCN2174

 

Maison Vieille (style navarrais)

 

 

 

 

Les rues sont très en pente. Nous allons donc reprendre notre souffle

et continuer la visite jeudi.

 

 

 

A bientôt

 

 

Amatxi

 

 

 

Retour à l'accueil