Bonjour,



    Juste avant mon départ jeudi dernier, j'ai pu assister au relevage
de la portion de pont tombée dans l'Adour.

La manoeuvre a duré 3 heures.
La première partie de pont avait été retirée facilement mais
la deuxième a nécessité des grandes manoeuvres.

DSCN7241.JPG

Quelques jours avant, les ouvriers ont démonté certaines pièces
afin d'alléger la portion de pont, qui au final pèsera 370 tonnes.
 Il faisait très chaud
et un abri était nécessaire pour avoir un peu d'ombre.



DSCN7246.JPG

Un système de cables maintenait le tronçon à demi immergé.
Pendant ce temps, les ouvriers découpent au chalumeau un support
afin de désolidariser le pont de la pile de pont.
Il est 11 heures.


DSCN7249.JPG

La proximité des deux ponts a necessité l'interruption du trafic SNCF.
Derrière, on aperçoit les ouvriers et les personnalités en gilet orange.


DSCN7251.JPG

Les deux grues sont côte à côte.
L'action de relevage est délicate à cause de la proximité des deux ponts.

DSCN7256.JPG

Les grues sont entrées en action et remontent doucement
cette portion de pont qui était enfoncée dans le fond de l'Adour.


DSCN7262.JPG

Une trentaine de techniciens (dont 19 pour l'entreprise
hollandaise Mammoet) sont intervenus pendant l'opération.
On peut voir l'espace restreint entre les deux ponts.

DSCN7272.JPG

Il y a beaucoup de dégats.


DSCN7280.JPG

Les filins qui le maintenaient pour le rendre plus stable
ont été retirés. Les ouvriers se sont éloignés,
il ne reste plus qu'à reculer doucement.



Les plus difficile est fait.
Plusieurs dizaines de personnes étaient assemblées sur les
deux berges de l'Adour et on avait l'impression que tout le monde
retenait son souffle.



A bientôt pour la suite




Amatxi




Retour à l'accueil